Accueil > Actualités > Larmor-Plage, l’histoire de notre commune… depuis la préhistoire !

Larmor-Plage, l’histoire de notre commune… depuis la préhistoire !

 

Promenons-nous à Larmor-Plage. Débutons notre visite devant le dolmen de Kerguelen. Il est la preuve que les premiers « larmoriens » se sont installés… au néolithique !


Les traces du passé à Larmor-Plage

Promenons-nous à Larmor-Plage. Débutons notre visite devant le dolmen de Kerguelen. Il est la preuve que les premiers « larmoriens » se sont installés… au néolithique !

A présent, marchons jusqu’à Quehello-Congard. Ici, des fouilles ont révélé la présence d’hommes à l’époque Gallo-Romaine.

Dirigeons-nous à présent vers le centre. Au VIème siècle, un ecclésiastique de Grande-Bretagne, Gildas dit le Sage, aurait fait construire une chapelle à l’emplacement actuelle de l’église Notre-Dame. Elle aurait été détruite par des Vikings installés dans un camp fortifié à Locqueltas au IXème sicle. Puis probablement reconstruite sous le règne de Geoffroi 1er  , Duc de Bretagne entre 992 et 1008.

Détruite par un incendie en 1502, la construction de l’église actuelle débuta en 1506. La tour-clocher quant à elle fut édifiée en 1615. A cette époque, les cloches sonnaient en réponse aux coups de canons annonçant le départ des navires de guerre. C’est de cette tradition que vient la devise de notre commune « Bon vent à qui me salue ».

 

Une commune marquée par l’Histoire

Le nom de « Larmor » apparait dans les textes au XIVème siècle mais ce territoire n’est qu’un hameau de Ploemeur propriété des seigneurs de Rohan-Guéméné. Son nom provient de l’ancienne écriture du nom de la chapelle « Notre-Dame de l’Armor » qui s’élevait face à la mer (ar mor : sur la mer).

Au 18ème siècle, le village de Larmor a été marqué par la guerre, devenu un point stratégique de défense pour la Compagnie des Indes menacée par les anglais. A cette époque, ses habitants se tournent vers la pêche à la sardine notamment en travaillant avec des négociants de Port-Louis. L’industrie autour de la transformation de la sardine va d’ailleurs marquer un tournant pour le village. Les premières conserveries s’installent dans le quartier de Kernevel

A la fin du 19ème siècle, le petit port de Larmor reçoit des centaines de chaloupes fournissant en sardine les quatre conserveries. Le village devient également un lieu prisé pour venir profiter des plages et de la mer. Ce développement de la population locale mène à la construction d’une école publique en 1888 et la présence d’un vicaire. Elle permet également à la commune de se détacher petit à petit de Ploemeur.

Au début du 20ème siècle, la sardine se raréfie et les conserveries souffrent de la concurrence étrangère. Cette période marque une mutation pour Larmor. Les hommes se mettent à travailler à l’arsenal ou au port industriel Kéroman-Kergroise à Lorient. Le village affirme son statut de station balnéaire grâce à son établissement de bains et ses cabines de plages installées en 1908 et 1925, 108 au total.

Après la première guerre mondiale, naît le projet d’un lotissement balnéaire sur la plage de Kerguelen, Lorient-Plage. En 1925, le village devient une commune et prend le nom de Larmor-Plage pour marquer sa différence avec la commune de Larmor-Baden. D'autres noms furent évoqués tels que Larmor-sur-Mer ou Larmor Kervaugam.

Pendant la 2ème guerre mondiale, Larmor-Plage se retrouve au cœur d’un vaste dispositif militaire. Le fort de Locqueltas et le quartier de Kernevel sont réarmés. Les trois villas s’y trouvant sont investies par les Allemands.

A la sortie de la guerre, les exploitations agricoles diminuent, les pêcheurs doivent s’éloigner de plus en plus des côtes, les conserveries cessent de fonctionner. En parallèle, le secteur balnéaire se développe et de nombreux lorientais s’installent à la suite du bombardement de leur ville.

Le tourisme et le développement des résidences secondaires ont marqués les années 60 et 70.  Au-delà des plages, Larmor-Plage attire grâce à son patrimoine culturel et maritime riche. Villas de bord de mer, fortifications, cimetière de bateaux, infrastructures portuaires… Autant d’éléments qui font de notre commune, un lieu incontournable de la région.

Sources :

http://patrimoine.bzh/

https://www.larmor-plage.bzh/

 

Vous souhaitez faire un achat immobilier, nous vous proposons des appartements, des maisons et des terrains dans les secteurs :

Immobilier LARMOR PLAGE - Immobilier LOMENER - Immobilier LORIENT - Immobilier PLOEMEUR -

02.97.33.64.48

Catherine FLAUTRE

contact@larmorimmo.com

 

3 rue des 4 frères Leroy Quéret

56260  Larmor Plage

 

RETROUVEZ-NOUS